Analyse institutionnelle, socianalyse et santé collective

*Résumé de l’article « Analyse institutionnelle/Socianalyse et Santé Collective : recherche et intervention »*

Créée dans les années 1960 en France et diffusée au Brésil dans les années 70, l’analyse institutionnelle constitue une approche offrant des fondements théoriques et pratiques très puissants pour analyser des objets relatifs au champ de la Santé collective. Depuis les années 2001, elle a été admise par le Département de Santé collective de la Faculté de Sciences médicales de l’Université de l’état de Sao Paulo à Campinas comme discipline de master/doctorat et ligne de recherche. Depuis, elle est utilisée pour analyser différents objets de la Santé collective, ce qui s’est traduit par la production de mémoires, thèses, textes et articles, et par la constitution du groupe de recherche Analyse institutionnelle et Santé collective, inscrit au répertoire de recherche du CNPq (Conseil brésilien de développement scientifique et technologique).

Plus précisément…

Ce texte rapporte, par des références à certains travaux réalisés par des membres de ce groupe de recherche, comment ces deux champs se sont articulés. Il commence par expliciter la signification de cette invention brésilienne dénommée « Santé collective », selon les genèses théorique et historico-sociale de son parcours, information indispensable pour le public français. Il fait ensuite une brève référence au paradigme de l’Analyse Institutionnelle (A.I.) selon ses créateurs René Lourau et Georges Lapassade et certains de leurs « disciples » Antoine Savoye, Gilles Monceau et Danielle Guillier. Il se conclut sur une présentation de quelques travaux de recherche et intervention ayant utilisé les références de l’A.I. et une description de quelques transformations ayant pris place dans les organisations où ces interventions ont été réalisées.

Mots clés : analyse institutionnelle, recherche-intervention, santé collective, savoirs et pratiques de santé, socianalyse.

Accédez au texte complet :  http://www.aref2013.univ-montp2.fr/cod6/?q=book/export/html/1734

Crédit photo : Karoline Truchon

***

POUR REJOINDRE L’AUTEURE :

Solange L’Abatte,

Sociologue et professeure titulaire honoraire,

Département de Santé Collective à la Faculté de Sciences Médicales, Université de Campinas,

 slabbate@lexxa.com.br

Vous devez être connecté pour publier un commentaire