Marguerite Soulière

Marguerite Soulière est anthropologue de formation et professeure à l’École de service social de l’Université d’Ottawa. Ses intérêts de recherche sont les événements des cycles de vie, principalement la naissance et l’adolescence (garçons et relations entre adolescentEs), et aussi la ménopause. Prenant appui sur un cadre conceptuel qui articule les approches critiques et interprétatives de l’anthropologie médicale, ses travaux ont cherché à la fois à documenter les contextes sociopolitiques et économiques dans lesquels sont produits les discours dominants et à comprendre de l’intérieur ce que vivent les personnes, l’interprétation qu’elles en font et le sens qu’elles leur donnent. Cette perspective de recherche l’a amenée à développer une dimension participative dans l’élaboration de ses projets actuels, qui portent sur les relations entre les adolescents et sur l’évaluation (participative) de projets d’intervention auprès de jeunes.