De l’autorité éducative à la recherche de pédagogie. Itinéraire d’un chercheur pédagogue

Le 27 novembre 2017 à Nancy (université de Lorraine), Bruno Robbes a soutenu son habilitation à diriger des recherches (HDR) devant un jury composé d’Anne Barrère (présidente et rapporteure), Thérèse Pérez-Roux (Rapporteure), Philippe Meirieu (rapporteur), Jacques Pain et Eirick Prairat (garant).

La note de synthèse de Bruno Robbes est structurée en deux parties correspondant à ses deux principaux objets de recherche : la question de l’autorité en éducation et la pédagogie.

Dans la première partie (De la discipline scolaire à l’autorité éducative), il propose une synthèse de ses résultats significatifs de recherche à propos de l’autorité éducative, ses prolongements sur d’autres terrains (formateurs en centres de formation d’apprentis, professionnels de l’école, chefs d’établissement), à travers des objets proches (violences en milieu scolaire, incidents et chahut, exclusion de cours) ou dans la formation.

Bruno Robbes approfondit également des questions épistémologiques en sciences humaines et sociales, ainsi qu’en sciences de l’éducation, se reconnaissant dans l’idée qu’elles sont une discipline qui étudie les faits éducatifs et certains objets spécifiques à l’éducation, selon des approches disciplinaires plurielles convoquées par un (ou une équipe de) chercheur(s), ce qui les conduits à produire des savoirs – voire des concepts – propres. Il situe alors son choix de la multiréférentialité pour produire des connaissances plurielles sur les situations éducatives, puis expose la double entrée épistémologique qu’il a utilisée dans ses travaux sur l’autorité, en particulier son positionnement clinique, de sensibilité psychanalytique.

La seconde partie (D’une préoccupation pour la pédagogie à la pédagogie comme objet de recherches) est consacrée à la pédagogie en tant qu’objet de recherches, prioritairement en sciences de l’éducation et chez les pédagogues, selon deux entrées : les recherches « sur » les pédagogies et les pédagogues ; les recherches « par » les pédagogues. Bruno Robbes précise la posture du chercheur pédagogue et ce qu’est la pédagogie.

Puis, il aborde les recherches « avec » les pédagogues, établissant un panorama de la recherche-action, en général et dans le champ pédagogique. Il explique alors comment il envisage la « recherche-action de pédagogie », en s’inspirant notamment de la socio-clinique institutionnelle : les places de chercheur et de praticien n’étant pas confondues, le chercheur propose un dispositif rendant possible un travail où l’analyse des implications (dont les siennes) participe du processus de la recherche. Il choisit d’étudier des questions et des objets à partir des préoccupations des praticiens, où l’écart entre l’activité préparée, déclarée, espérée (présente dans les imaginaires respectifs) et l’activité factuelle, effective est un objet de recherche en soi. Avec les praticiens, il s’attache à décrire et à comprendre précisément ce qui se passe dans la relation pédagogique, afin de la rendre intelligible et d’en apprécier les effets à partir d’indicateurs élaborés conjointement, pour pouvoir ensuite questionner et, éventuellement, améliorer les pratiques.

Bruno Robbes observe en effet, d’une part, que nous manquons de recherches qualitatives permettant d’évaluer des pratiques pédagogiques qui réussissent, et d’autre part, qu’il existe actuellement une demande renouvelée de la part d’enseignants pratiquant des pédagogies « différentes », souhaitant travailler avec des chercheurs de Sciences de l’éducation dans une perspective de réflexivité sur les pratiques et de production de connaissances scientifiques. C’est dans cette direction qu’il entend désormais poursuivre ses recherches, en s’appuyant sur des réseau existants auxquels il participe (Recherches sur les écoles et les pédagogies différentes : http://www.recherchespedagogiesdifferentes.net/ ; Recherche avec) ; ou sur celui qu’il vient de créer avec quelques collègues (Réseau Pédagogie Institutionnelle International : https://reseau-pi-international.org/).

Vous devez être connecté pour publier un commentaire