L’ANALYSE DE L’IMPLICATION PROFESSIONNELLE : UN DISPOSITIF D’ÉDUCATION PERMANENTE EN SANTÉ

Flávio Borges, brésilien, membre du réseau Recherche avec depuis 2014, a soutenu le 21 Octobre 2017 à l’École de Sciences Infirmières de Ribeirão Preto, site de l’Université de São Paulo sa thèse de doctorat en Sciences devant un jury composé de Cinira Fortuna (directrice de thèse), Solange L’Abbate, Patricia Bessaoud-Alonso et Gilles Monceau. La recherche doctorale porte l’utilisation de l’analyse de l’implication professionnelle comme dispositif pour effectuer l’éducation permanente des professionnels de la santé publique au Brésil.

L’analyse de l’implication est un élément du référentiel théorique et méthodologique de la Socianalyse et de la Socio-clinique Institutionnelle. Elle vise à analyser le rapport que les sujets établissent avec les différentes institutions (Monceau, 2013). L’implication professionnelle est plus précisément « l’ensemble des relations que le sujet entretient avec la profession (pensée comme une instituition ayant sa dynamique propre) à laquelle il « appartient » et avec les autres instituitions dans lesquelles ou en lien avec lesquelles il exerce sa profession » (Monceau, 2012).

Au Brésil, l’Éducation Permanente en Santé est la formation que les travailleurs reçoivent après le processus de professionnalisation initial reçu à l’université par exemple. Elle s’agit de proposer aux professionnels une réflexion sur leur travail alors qu’ils sont en train de l’effectuer. Dans le même temps, l’Éducation Permanente propose une forme d’emancipation des sujets, en leur offrant une autonomie dans l’analyse du travail realisé. L’Éducation Permanente en Santé, depuis 2003, constitue une Politique d’État permettant la formation des travailleurs de la santé publique après leur formation initiale (BRÉSIL, 2003).

Le chercheur a mené sa recherche avec les professionnels qui appuient les autres travailleurs de la santé publique. Ces agents sont appelés apoiadores (« appuyeurs ») et articuladores (articulateurs) en santé. Leur fonction est prévue dans le cadre professionnel de la santé publique brésilienne.

La recherche doctorale était partie prenante d’une autre recherche pour le Système Unique de Santé (programme PPSUS) et financée par le Ministère de la Santé, la Fondation d’Incitation à la Recherche de l’État de São Paulo (FAPESP) et le Conseil National pour le Développement Scientifique et Technologique (CNPq) – Processus 2016/15199-5. C’est une recherche-intervention au sens de la Socio-clinique Institutionnelle. La recherche a été menée avec un groupe de chercheurs composé par des étudiants de master, des doctorants et des professeurs universitaires qui ont principalement aidé à mettre en place les dispositifs utilisés dans la recherche mais aussi à analyser les implications du chercheur, ceci en faisant la « recherche avec » (avec les sujets et avec un groupe de recherche). Des entretiens individuels ont été réalisés, des entretiens collectifs, des temps de travail de groupe, des temps d’analyse et de planification des activités avec le groupe de chercheurs, ainsi que la tenue d’un journal de recherche.

Le doctorant a présenté les résultats de sa recherche à partir des dimensions libidinales, idéologiques et organisationnelles qui constituent l’implication professionnelle. Au fur et à mesure que le travail d’analyse avec les sujets avançait, des changements dans les modes de réflexion et d’appui aux équipes de santé se produisaient. Ceci a amené les professionnels à s’enagegre, eux-mêmes, dans le processus d’Éducation Permanente en Santé. Le chercheur, lors de l’analyse de l’implication, a également interrogé sa propre pratique, intégrant ainsi lui-même la logique de l’Éducation Permanente en Santé. Au final, la recherche-intervention en question a effectivement réalisé le développement d’un processus d’analyse collective, c’est-à-dire d’une « recherche avec » les sujets.

La conclusion de la thèse est que l’analyse de l’implication professionnelle est un dispositif puissant pour déclencher des processus d’Éducation Permanente en Santé, ceci en adoptant la démarche d’une recherche-intervention, c’est-à-dire d’une recherche menée avec les sujets.

 

La thèse n’est pas encore consultable, mais elle le sera bientôt sur le site :

www.teses.usp.br

 

Monceau, G. (2013). A Socioclínica institucional para pesquisas em educação e em saúde. In: L’ABBATE, S.; MOURÃO, L. C.; PEZZATO, L. M. Análise Institucional & Saúde Coletiva. São Paulo: Hucitec. p. 91-103.

Monceau, G. (dir.) (2012). L’analyse institutionnelle des pratiques : une socio-clinique des tourments institutionnels au Brésil et en France. Paris: L’Harmattan.

Brésil (2003). Ministère de La Santé. Caminhos para a mudança da formação e desenvolvimento dos profissionais de saúde: diretrizes para a ação política para assegurar Educação Permanente no SUS, Brasília, DF: Departamento de Gestão da Educação em Saúde.

Vous devez être connecté pour publier un commentaire