Symposium Quelles connaissances singulières produit la « recherche avec » ? Bordeaux, France, 3 et 4 juillet 2019

Plusieurs chercheurs du réseau « Recherche avec » se retrouvent à l’Université de Bordeaux (France) dans le cadre du Congrès AREF 2019 (https://aref2019.sciencesconf.org/) pour travailler sur la singularité de la production de connaissance dans la « Recherche avec ». Le Congrès AREF 2019, d’actualité de la recherche en éducation, réunit 700 chercheurs qui travailleront dans de multiples ateliers et symposiums.

Seront présents: Cinira Fortuna (Université de Sao Paulo), Anna Rurka (Université de Paris Nanterre), Patricia Bessaoud Alonso (Université de Limoges), Sébastien Pesce (Université d’Orléans) ainsi que trois enseignants-chercheurs de l’Université de Cergy-Pontoise: Claire de Saint Martin, Bruno Robbes et Gilles Monceau qui coordonnera la réflexion. Marguerite Soulière (Université d’Ottawa) devait également être présente mais en a malheureusement été empêchée.

Le vendredi 4 juillet après-midi, Gilles Monceau interviendra à la table ronde de clôture du Congrès avec une intervention intitulée: « Les sciences de l’éducation (et de la formation): transversales et collaboratives ».
D’autres chercheurs du réseau participent à d’autres ateliers et symposiums.

Argument du symposium :
Des « recherches avec » sont menées dans différents champs professionnels (éducation, santé, social) et en mobilisant des méthodologies hétérogènes. Elles partagent cependant le principe d’être conduites avec les sujets concernés. En 2013, un symposium AREF avait porté sur les effets des recherches de type socio-clinique, qu’il s’agisse des effets sociaux sur les terrains où se mène la recherche, les effets plus personnels pour les participants ou bien encore les effets de savoir. Dans sa conclusion à l’ouvrage tiré de ce symposium, Bruno Robbes avait analysé les enjeux épistémologiques des recherches produites en collaboration avec les sujets (Robbes, 2017).
Le titre, volontairement sobre et explicite, du présent symposium indique notre intention d’analyser collectivement les singularités des connaissances (terme préféré ici à celui de « savoir » parce que plus large) produites lorsque le dispositif de recherche associe des partenaires qui, dans des démarches plus classiques, ne seraient pas associés à la construction de la recherche. Si le choix d’adopter une démarche collaborative, ou conjointe (Lyet, 2016), répond souvent à une préoccupation éthique du chercheur, qu’en est-il de la préoccupation épistémologique ?
A la lumière des travaux passés, il apparait que mener la « recherche avec » : 1) met en lumière les capacités critiques et les ressources des sujets, y compris ceux considérés comme « acteurs faibles », « vulnérables » ou « à risque », 2) produit une compréhension et une transformation des représentations en jeu dans l’élaboration de politiques et de dispositifs d’action publique. 3) Explore les rapports du politique, de l’administratif et du scientifique (Monceau & Soulière, 2017). Nous souhaitons approfondir cette réflexion en utilisant le dispositif du symposium.
Chacun des communicants est invité à revenir sur l’une de ses « recherche avec » et, après en avoir présenté le contexte et le déroulement, à identifier en quoi la singularité d’une connaissance produite est liée à la singularité du dispositif lui-même. Il s’agira de se demander si, au-delà de la transformation du « rapport aux savoirs » de ceux qui y participent (Morrissette, 2013), les connaissances produites par ce type de démarche peuvent être mises en débat avec celles produites selon d’autres modalités.

Références bibliographiques :
Lyet, P. (2016). Les recherches conjointes : Des tentatives pour construire des « connaissances composites » appropriables par les scientifiques et les intervenants. Sejed, 16 (en ligne).
Monceau, G. & Soulière, M. (2017). Mener la recherche avec les sujets concernés. Le dispositif du réseau Recherche avec. Education et socialisation, 45 (En ligne)
Morrisette, J. (2013). Recherche-action et recherche collaborative. Quel rapport aux savoirs et à la production de savoirs? Nouvelles pratiques sociales, 25 (2). 35–49.
Robbes, B. (2017). Conclusion – Enjeux épistémologiques dans les démarches socio-cliniques : quels effets sur la production des savoirs ? In G. Monceau (dir.). Enquêter ou intervenir ? Effets de la recherche socio-clinique (pp. 155-166). Nîmes : Champ social

Communications:

mercredi 3 juillet matin

1) Sébastien Pesce, Professeur des universités en sciences de l’éducation, ERCAE, Université d’Orléans
« Universaliser » les savoirs contextualisés issus des dispositifs socio-cliniques : multiplication des terrains, recherche d’invariants, modélisation… et retour »

2) Claire de Saint Martin, Maîtresse de conférences en sciences de l’éducation, EMA, Université de Cergy-Pontoise/Université Paris Seine
« Un dispositif de socio-clinique institutionnelle pour penser l’inclusion des personnes en situation de handicap »

3) Anna Rurka, Maîtresse de conférences en sciences de l’éducation
« Production des connaissances sur les processus participatifs comme une des finalités de la « recherche avec »

mercredi 3 juillet après midi

4) Cinira Fortuna, Professeure en sciences infirmières, Nupesco, EERP Université de São Paulo (Brésil)
« Recherche intervention sur l’éducation permanente en santé et l’appui institutionnel au Brésil »

5) Bruno Robbes, maître de conférences HDR en sciences de l’éducation, Université de Cergy-Pontoise/Université Paris Seine
« Co-produire des savoirs sur les conflits dans les classes. Quels savoirs ? Dans quels domaines ? Quelle validité ? »

6) Patricia Bessaoud Alonso, Maîtresse de conférences HDR en sciences de l’éducation, FRED, Université de Limoges
« Quelles connaissances produites lors d’une recherche avec des adolescents ? »

jeudi 4 juillet matin

7) Gilles Monceau, Professeur des universités en sciences de l’éducation, EMA, Université de Cergy-Pontoise/Université Paris Seine
« Comprendre l’éloignement des pères dans les pratiques et politiques de la parentalité »

8) Discussion générale

Vous devez être connecté pour publier un commentaire