Atelier court Naissance, mort, événements de vie dans différentes cultures

Coordination

Cinira Fortuna (Br)

Carla Spagnol (Br)

Ana Lucia Abrahao (Br)

Gilles Monceau (Fr)

Le choix du thème de cet atelier est né de l’expérience professionnelle des professeurs et des chercheurs qui développent et dirigent des  » recherches avec « , ayant pour objet d’étude la naissance et l’accouchement. La naissance est un phénomène complexe et au-delà des sciences de la santé, son étude est aussi un domaine d’intérêt des sciences sociales, compte tenu de laperméabilité des pratiques aux cultures locales et de sa grande variabilité géographique (DINIZ, 2009). Cependant, cet atelier vise à étendre le thème au delà de la naissance en comprenant le cycle vital : naissance, enfance, puberté, vieillissement et mort dans les différentes façons de faire “la recherche avec ».

Face à la diversité des peuples qui composent le processus historique de l’humanité, ils’agit de comprendre comment ces phénomènes se produisent et sont abordés dans des « recherches avec » de manière interculturelle et interprofessionnelle menées dans différents pays, plus précisément auBrésil, au Mexique, au Canada et en France, qui organisent ce colloque.

Les manières de naître, de grandiret de mourir dans les différentes cultures ne tiennent pas toujours compte des désirs et des décisions des personnes et de leurs familles qui, dans les processus éducatifs, sanitaires et sociaux, devraient être les principaux protagonistes. Dans certains pays, comme le Brésil, l’accompagnement sanitaire de ces événements de la vie est encore lié au pouvoir biomédical et aux protocoles qui normalisent et limitent les choix des personnes. Dans l’éducation basique et professionnelle, les processus pédagogiques ne prennent pas toujour sen compte les valeurs et les spécificités des personnes dans chacune de ces phases de la vie. Dans le domaine social, les différences culturelles sont souvent considérées comme des problèmes et des obstacles favorisant l’exclusion de la différence. Comment cela se produit-il dans d’autres pays ?

La recherche qui travaille « avec les personnes concernés » dans différents moments de la vie a des défis éthiques, économiques, méthodologiques et politiques à relever pour écouter réellement ces différentes voix, créer des liens et les mettre en analyse.

Comment le chercheur fait-il face aux différences dans ce type de recherche?

Comment la « recherche avec » analyse-t-elle et aborde-t-elle des questions telles comme les relations de pouvoir, la violence, les différentes cultures et les diverses pratiques professionnelles ?

Et vous, qu’est-ce que vous en penses? Venez « naître », « grandir », « mourir-(re)naître », c’est-à-dire réfléchir en participant et en discutant avec nous dans cet atelier.

 

Resumo ateliê curto: “Nascimento, morte, eventos da vida em diferentes culturas”.

 

A escolha do tema para o presente ateliê surgiu da experiência profissional de docentes e pesquisadores que desenvolvem e orientam “pesquisas com”, tendo como objeto de estudo o nascimento e o parto. O parto é um fenômeno complexo e para além das ciências da saúde, seu estudo é também uma área de interesse das ciências sociais, dada a permeabilidade das práticas às culturas locaise sua grande variabilidade geográfica(DINIZ, 2009).No entanto, esse ateliê ambiciona ampliar o tema para além do nascimento compreendendo o ciclo vital: nascimento, infância, puberdade, envelhecimento e morte nas diferentes formas de se “pesquisar com”.

Diante da diversidade dos povos que constituem o processo histórico da humanidade, busca-se conhecer como esses fenômenos ocorreme são abordados em “pesquisas com”de forma intercultural e interprofissionalrealizadas em diferentes países, mais especificamente no Brasil, México, Canadá e França, que estão organizando esse simpósio.

Os modos de nascer, crescer e morrer em diversas culturas nem sempre levam em conta os desejos e decisões das pessoas e de suas famílias que nos processos educativos, sanitários e sociais deveriam ser os principais protagonistas.Em alguns países, como no Brasil, o acompanhamento na saúdedesses eventos da vida ainda está atrelado ao poder biomédico e a protocolos que padronizam e restringem as escolhas das pessoas. Na educação básica e profissional, os processos pedagógicos nem sempre levam em conta os valores e especificidades das pessoas em cada uma dessas fases da vida. O campo social, muitas vezes, as diferenças culturais são consideradas problemas e entraves favorecendo a exclusão da diferença. Como isso ocorre nos outros países?

As pesquisas que trabalham “com as pessoas”em diferentes momentos da vida tem desafios éticos, econômicos, metodológicos e políticos para de fato ouvir essas diferentes vozes, construir vínculos e coloca-los em análise.

Como nesse tipo de pesquisa o pesquisador lida com as diferenças?

Como as “pesquisas com” analisam e abordam questões como as relações de poder, a violência, as diferentes culturas e as diversas praticas profissionais?

E você, o que pensa? Venha “nascer”, “crescer”, “morrer-(re)nascer”, ou seja refletir participando e discutindo conosco nesse ateliê.

 

 

DINIZ, S. G. Gênero, saúde materna e o paradoxo perinatal. Revista Brasileira de Crescimento Desenvolvimento Humano, São Paulo, v. 19, n. 2, p. 313-326, 2009. Disponível em: <http://www.pepsic.bvsalud.org/pdf/rbcdh/v19n2/12.pdf>. Acesso em: 26 jun.2019.

 

 

5 Commentaires

  • février 25, 2020

    cinirafortuna

    Bonjour, je nous propose d’ echanger la façon dont nous allons organiser notres activités pour discuter le theme.
    Est ce que nous pouvons inviter les autres participants par email? Que penses-vous?

  • février 25, 2020

    Gilles Monceau

    Oui on peut inviter d’autres personnes par mail. Avez-vous des idées?

  • février 25, 2020

    Gilles Monceau

    Si nous ne sommes pas très nombreux, nous pourrions demander à chacun de se présenter dans l’atelier en disant son rapport personnel à l’objet? Pour moi, par exemple, c’est la paternité.

  • mars 1, 2020

    carla spagnol

    Bonne nuit à tous. Je ne sais pas qui a confirmé la présence à Recherche Avec, mais j’ai pensé à inviter les professeurs et infirmières Ana Clementina et Lucia (Brèsil) parce qu’elles guident les étudiants du master professionnel qui discutent de la pratique des professionnels de la santé, qui dans leur pratique traitent de la vie et de la mort. J’ai également pensé à inviter Virginie Dufournet (France) et Jacinthe Rivard (Canada).

  • mars 8, 2020

    Gilles Monceau

    Bonjour,
    Je n’ai pas confirmation de la présence de Lucia et Ana Clémentina.
    Mais je sais que Virginie et Jacinthe ne viennent pas.
    Gilles

Vous devez être connecté pour publier un commentaire