Le groupe « analyse institutionnelle et santé collective » de l’UniCamp a 10 ans

Chaque mois, les membres du groupe de recherche « analyse institutionnelle et santé collective », coordonné par Solange L’Abatte, se réunissent dans les locaux de l’université de médecine l’Université de Campinas pour leur séminaire. La séance du samedi 23 février 2019 a été retenue (bien que la date précise du premier séminaire ne soit plus tout à fait certaine) pour célébrer les 10 ans du groupe.

A l’occasion de cet anniversaire, plusieurs membres du Nupesco de université de São Paulo, et de nombreux membres du réseau Recherche Avec (Cinira Magali Fortuna, Lucia Mourão, Carlo Spagnol, Adriana Barbieri, Karen Da Silva Santos, Flavio Borges, José Renato) se sont rendus à Campinas (plusieurs d’entre eux sont membres du groupe de recherche). Sébastien Pesce (université d’Orléans), professeur invité* à l’école de sciences infirmières de l’USP**, dans l’équipe de Cinira Fortuna, intervenait dans le cadre de cette journée, sur la question de l’accueil et de l’accompagnement des jeunes migrants.

Pour rendre l’évènement plus mémorable, la fondatrice et animatrice du groupe, Solange L’Abatte, a eu la bonne idée de tomber malade la veille de l’évènement (mais de se remettre très rapidement)… elle n’était donc pas de la fête, confiant l’animation de la journée à Lia Lucas Rodrigues, Luca Vannucci Dobies et Núncio Sol.

Cinira Magali Fortuna et Sébastien Pesce

 

Plus d’infos sur ce séminaire :

https://www.fcm.unicamp.br/fcm/relacoes-publicas/saladeimprensa/sebastien-pesce-da-universidade-de-orleans-participa-de-reuniao-do-diretorio-de-analise

Une référence au tour des travaux du groupe :

S. L’Abatte, L. C. Mourão, L. M. Pezzato, dirs, Análise Institucional e Saúde Coletiva, Hucitec editora, 2014.

______________

*dans le cadre d’un financement FAPESP (Processus  2018/09460-8)

**cette visite a été l’occasion de diverses manifestations impliquant d’autres membres du réseau, notamment Roberta Romagnoli, et de nombreux temps de travail sur la réponse ANR produite conjointement par les universités de Cergy-Pontoise, Limoges, Orléans en France, l’UFSCAR et l’USP au Brésil, sous la responsabilité de Gilles Monceau et de Cinira Fortuna.

Vous devez être connecté pour publier un commentaire