Parution : Patricia Bessaoud-Alonso, L’institution familiale entre continuité et ruptures

La famille peut être considérée comme une institution dans les relations qu’elle entretient avec les institutions éducatives, sanitaires et sociales. De la même manière, elle est traversée par une histoire – collective, individuelle -, des affects, des tensions, une hiérarchie, une organisation. Elle est en mouvement constant et se transforme dans une temporalité et spatialité donnée à travers les liens visibles et invisibles qu’elle maintient dans le temps. Le rôle de la famille est à toute époque et dans toutes configurations sociales, un enjeu :  Enjeu politique, enjeu généalogique, enjeu de sexualité (Lenoir, 2003). La famille contemporaine s’inscrit dans des enjeux de société identiques et autres. Plus individualisée, multi-configurée, elle reconnait la place de chacun dans ses constructions sociales et subjectives. Pour autant, les enjeux de transmission, de reconnaissance sociale, de place dans l’institution familiale et dans les relations aux institutions qui participent à son environnement, restent, très complexes. Ma réflexion à partir des terrains en France et au Brésil s’est menée sur la place faite aux personnes qui sont concernées par nos recherches – les familles, les professionnels – sujets et non objets de la recherche.

Patricia BESSAOUD-ALONSO, L’institution familiale entre continuité et ruptures. Enquêter auprès des familles et des professionnels. Paris, L’Harmattan, 2020.
ISBN : 978-2-343-19284-0, 128 pages, 9,99 euros.

Infos et commandes : cliquez ici

1 Commentaire

  • février 19, 2020

    Marguerite Soulière

    Bravo!
    Tu nous en apportes quelques exemplaires ( 3-4) à acheter à Xalapa? J’aimerais bien en distribuer à mes collègues en travail social.
    Au plaisir et à bientôt!
    Marguerite

Vous devez être connecté pour publier un commentaire